Nouveau soubresaut du lansquenet, cela devient inquiétant, le corps bouge encore, avec ce billet évoquant une partie d'initation FOGR.

En ce quatre vingt deuxième jours de l'an de grâce 2013, François a confirmé sa visite.

De nombreux croyants étaient présents pour l'accueillir et l'écouter prêcher la bonne parole.

Vous l'aurez compris... ou pas, François, alias FEODALFIG, antipape de FOGR, est venu dans notre bon club du kremlin Bicetre pour faire une nouvelle démo de Fied of Glory Renaissance, FOGR pour les intimes et/ou les fainéants.

Plusieurs joueurs avaient répondu présent à l'appel sur la liste de diffusion du club, désireux de participer à cette bataille fratricide opposant les parlementaires aux royalistes. Ces deux armées très proches et sans trop de fioritures étant idéales pour la démo.

Place aux images.

François préparant la table sous le regard attentif de Stéphane, une personne de grande qualité, pour éviter de vous abrutir de qualificatifs élogieux le concernant  je simplifierai en précisant que c'est un des derniers joueurs de LA REGLE...Tout est dit je crois.

P3152410

 

Les généraux s'installent, à  gauche le camp royaliste, Stéphane et le lansquenet, dont le bon goût le pousse à porter cheveux en noir et blanc  assortis à ses lunettes, la grande classe!!!

P3152417

 

A ma droite Francois et Nicolas, alias ASTRONICO, les vils parlementaires...Allez !!! tous ensemble..ouuuuh, ouuuuuuhhhh !!!!

 P3152418

  

A peine installé, je cède rapidement ma place à un autre François, arrivé entre temps, afin de laisser un maximum de personnes profiter de la démo.

Xavier et le psilete jouant, quant à eux, le rôle des pom pom girls...chorégraphie déplorable, chants trop hésitants, nous leur demanderons instament  de rester assis finalement.

P3152479

 

Notez le visage réjoui du psiléte devant la perspective d'un partie qui s'annonce passionnante ..non, non, il ne s'agit pas d'une retouche avec photoshop.

P3152438

 

Reprenons...Déploiement classique  avec ailes de cavalerie et centre composé de tercios.

Le plan de bataille du camp royaliste étant de tenir à gauche en s'appuyant sur le bois et d'attaquer à droite avec la cavalerie avec un support (léger) d'artillerie.

Le parlementaire est plus nombreux mais la qualité est supérieure chez le royaliste (c'est de notorité publique).

En face, même déploiement mais plan tenu secret (mystèèèrrrre, keep your secret secret)

 

Xavier semble dubitatif et interroge François, nous avons pu reconstituer les dialogues grace à nos contacts avec un laboratoire scientifique qui peut reconstituer une discussion  grâce aux ondes sonores vibrant sur la vitre en rebondissant sur les cintres métalliques...oui comme dans les séries stupides hautement culturelles américaines..

Nicolas : "Je vais foncer sur le bois avec la cavalerie"

Xavier: "Euh, t'es certain du truc".

Nicolas: "Mais tais toi, tu parles et tu ne sais pas, j'ai vu ça dans un reportage historique avec un romain et son chien qui chargeaient en forêt, c'était trop beau !!!"

 

P3152422

 

Le général parlementaire motive ses troupes  :"on ne discute pas les ordres soldat, tiens ta poudre sèche et.."

Dans les rangs :" et gnagnagna et gnagnagna..tu vas nous la faire à chaque fois celle là"

P3152450P3152423

 

L'aile gauche parlementaires composé de cavaliers lourds et d'un BG de dragons

P3152425P3152420

 

La cavalerie royaliste décide, quant à elle, d'appliquer le plan en fonçant à droite

P3152460P3152455

 

Allez, mort aux têtes rondes !!!

P3152523

 

Et la...c'est le drame.

Des peignes culs sur des poneys..ouiii des dragons, si vous préférez, décident d'harceler les cavaliers lourds en attendant les renforts

 P3152454P3152459

 

Après avoir fui une première fois, les dragons partent "en lasagne", terme technique dans la cavalerie qui signifie "quitter le champ de bataille", laissant une cavalerie royaliste un peu empêtrée.

P3152470P3152481

 

Qui se fait contacter à son tour par la cavalerie adverse.

P3152476

 

Et la, cela devient un peu la foire d'empoigne.

P3152486

 

Forcément on ne sait plus qui est qui.

P3152490

 

Un tercio parlementaire en profite pour diriger ses tirs vers la cavalerie royaliste et essuie par la même occasion un tir d'artillerie en enfilade, on voit le genre.

P3152472

  

 Au centre, les piques et tireurs des 2 camps avancent inexorablement l'un vers l'autre.

P3152451

 

Forcement avec des piques tordues, pas facile de blesser quelqu'un.

P3152434P3152452

Les premiers échanges de tirs ont lieu avec les premières pertes

P3152461P3152484

 

Le psilete, dans sa grande mansuétude, daigne participer en retirant une plaquette sous l'oeil émerveillé des autres joueurs, y compris ceux des autres  tables de jeu qui cessent toute activité pour surprendre ce geste majestueux.

Sa grandeur d'ame, son brillant esprit sont des atouts majeurs pour la préservation de notre civilisation décadente (bon la, je pense que j'ai fait ce qu'il fallait pour qu'il accepte de jouer à FOGR la prochaine fois).

P3152475

 

Brusquement, François se met à jouer au bonneteau avec sa cavalerie, une tactique parlementaire sans doute.

 P3152485

 

Puis fait disparaître les plaquettes...bon, ça fait un peu flipper quand même ....

P3152487

 

Quand à Xavier, il s'assoupit se passionne pour la partie en cours.

P3152489

 

Comment il lance trop vite les dés Nicolas !!!!

P3152484

 

Bon, cessons ces digressions, un peu de concentration svp  !!!! l'aile droite parlementaire, le second groupe de cavalerie entame une approche des troupes royalistes qui se sont reformés en bord de foret pour attendre le choc.

Un bg parlementaire prenant même le temps de chercher des champignons en foret

P3152501

  

Xavier compulse le point de regle sur les champignons...je ne vois pas d'autres explications.

P3152515

 

Ah!!! Il a trouvé et marmonne à la façon d'une lecture DBx "when a mushromm gningingungu gnogingu..."

P3152516

 

Nicolas s'exclame  alors "ah tu vois que que la forêt  c'est bon pour mes POAs".

P3152517

Bon, il est possible que le service presse du lansquenet est mal compris et donc mal retranscrit les propos échangés entre ces deux quidams, le stress, le vacarme de la bataille ne facilitant pas la tâche.

 

Misère !!! l'heure fatidique étant atteinte avant cris strident de l'alarme clubesque et intervention de la maréchaussée, la partie ne sera pas achevée et aucun des 2 camps n'aura fait la différence.

Les royalistes avait gagné sur leur aile droite mais perdu du temps, leur aile gauche étant maintenant menacée...

Les parlementaires ont bien résisté au feu sur l'aile gauche royaliste et pouvait faire la différence.

Quand au centre, rien de concret de part et d'autre.

Les explications données ont logiquement ralenti le jeu mais il est fort possible de finir une partie en 3 heures en maîtrisant la règle.

Expérience intéressante que nous reconduirons pour avoir le plaisir de voir Francois d'une part mais aussi pour pouvoir faire profiter les membres du club qui n'avaient pu être présents ce soir la.

Rendez vous est donc pris le 25 avril...

 

En attendant, Stéphane a craqué  dès le lendemain et commandé la règle.

Quand au psiléte, il était difficile de dire en fin de partie ce qu'il envisageait de faire, je vous laisse juge :

 P3152414

 

Bon, Il a finalement franchi le pas...pour voir... et nous devrions faire une nouvelle partie de test vendredi 5 avril avec Stéphane.

 

Vivement que je puisse jouer mes perses safavides...ah les zamburaks !!!!.

  

- Le lansquenet -