Nous  avions prévu de longue date de faire une partie un dimanche de juillet Avec Féodalfig et le psiléte.

Le choix s'est porté sur Condottiere pour laquelle nos 2 compères avaient lancé un projet commun terminé quasiment dans le temps.

Quelques mots sur la règle  :

Voici ce que j’ai compris de la règle ;-).

Elle reprend le système classique de budget avec constitution de corps et  formations ressemblant à ce que l’on trouve habituellement (wab, pike and shotte…) chaque unité a un officier fort utile nous le verrons plus tard

Il y a 2 types d'ordres, avancer et tenir. Un général ne peut changer qu'un seul ordre par tour pour une unité à sa portée de commandement.
Une unité qui a l'ordre d'avancer doit faire au moins 1 pouce, une  unité composée de tireurs peut être pénalisée par ce mouvement qui réduit ou annule sa capacité de tirs.

Les mouvements se font en fonction des troupes, du terrain rencontré et des troupes traversées, classique la aussi.

Lors de  combats et des tirs, chaque unité à un nombre de tirs/combats fonction des plaquettes éligibles, on lance un dé pour chaque figurine participant, on compare  avec le facteur, on retranche les armures et protection de l'adversaire et on garde les dès au résultat suffisant pour toucher..

Ensuite, on tire une carte d'un jeu de 54 cartes pour chaque touche effectuée.
Chaque cœur entraine une perte, chaque figure une fuite, la figurine concernée est au choix du « joueur touché »
Un as entraîne fuite ou mort (coeur) la figurine touchée étant choisie dans ce cas par l'attaquant,
Tout autre carte un daze (troupe choquée), chaque capitaine peut absorber un daze ou une fuite qui est donc "annulée"

Nous avons du mal jouer la partie seuil de démoralisation, devoir tuer les troupes d'une unité jusqu'au dernier pour l'anéantir m'a paru un peu bizarre.

J'ai trouvé  le système de jeu simple et intéressant, je précise que je n'avais jamais lu la règle et j’ai pu y joueur sans me poser trop de questions.

Les résultats de combats, les mouvements m’ont tous paru logique en tenant compte du facteur chance inhérent à l’utilisation de dés sans effet pervers trop visible.

Le type de jeu sera difficile a adapter en 15mm, le soclage individuel étant à privilégier (perte, fuite et recul à la figurine) pour le confort du jeu avec la contrainte du déplacement qui sera facilite par des sous socles.

Les troupes en présence.

Le psilete :

Wolfram von Wolfestein

- deux unités d'arbaletrier a pied.
- une unité d'arbaletrier a cheval
- une unité de lansquenet portant une armure légère,
- une unité de couleuvriniers a main avec armure légère.

 

Feodalfig et lansquenet

Duc d'Urbino

Une unité de piquiers suisses.
Une unité d'arquebusiers
une unité de milice Florentine
une unité d'archer anglais.
Une unité de gendarmes

 

La bataille.

Encore beaucoup de photos, désolé, je trie mais il en reste toujours trop !!!!

Le psilete et feodalfig préparent le terrain.

P7293804

 

Déploiement des arbalétriers montés du psilete sur son aile droite.

P7293811

 

Arbalétriers montés en gros plan.

P7293812

 

Les piquiers suisses sur notre aile gauche, les gendarmes, l'unite d'abalétriers suvie de l'unite de milice florentine

P7293810

 

Plan large de l'armée du psilète.

P7293817

 

Nos gendarmes !!!

P7293813

 

Gros plan sur le condotiere , sympathique non ?

P7293814

 

Le général ennemi, même pas fichu de se payer une monture, pffff nimportenawak  !!!

P7293815

 

Les suiiiiiiiiiisses

P7293816

 

Nos troupes montent à l'assaut.

P7293818

 

La colline sur notre droite est prise par nos archers

P7293819

 

L'avance est si brutale que la route se gondole !!!

P7293821

 

Le psilète panique, vite, il me faut inventer un point de regle !!!! (private joke) ;-)
P7293826

 

Les arbalétriers montés..ben..ils ne font rien.

P7293822

 

Notre avancée est irrésistible (oui, c'est de la propagande).

P7293823

 

Les couleuvriniers tirent sans relâche sur nos arquebusiers mais essuient eux mêmes les tirs de nos archers qui finiront par les annihiler .

P7293824

 

Féodalfig reste admiratif devant l'efficacité de sa brillante armée ;-)

P7293825

 

Vu d'ensemble du champ de bataille.

P7293828

 

Piétiner moi ces gueux !!!

P7293832

 

Sus à k'enenemi..non, ce n'est pas sale

P7293829

 

Ouh la, ça fait peur dis donc !!!

P7293835

 

Nos milices avances toujours protégés des tirs par un maigre rideau d'arquebusiers se rapproche inexorablement de l'enemi.

P7293845

 

L'heure du contact a sonné.

P7293846

 

 Crounch

P7293847

 

Re-crounch

P7293849

 

Les pertes commencent à s'accumuler, des prisonniers sont faits de part et d'autres.

P7293850

 

Les archers finissent d'entamer le corp de couleuvriniers.

P7293853

 

Les gendarmes, après un repli stratégique, pour échapper aux piquiers réorientent leur charge pour laisser nos suisses se charger des lansquenets (la fameuse tactique du gendarme).

P7293865P7293867

 

Les couleuvrineirs commencent à douter ...

P7293857

De plus en plus...

P7293860

 

La milcie rate son premier combat mais se reprend rapidement.

P7293863

 

Les lansquenets doivent affronter nos suisses et nos gendarmes

P7293869

 

Tandis que la milice poursuit sa poussée.

P7293866P7293868

 

Vite une photo tant qu'il y a encore assez de figurines sur la table.

P7293872

 

Ah c'est dur le métier de photographe de guerre.

P7293874

 

Zut, il m'a repéré !!!!

P7293878

 

Derniers instants des troupes de wolfenstein, pas si wolf ni stein que ça  !!!

P7293879

 

La milice se réoriente à son tour pour apporter un appui supplémentaire aux gendarmes et aux suisses.

P7293882

 

Ce fut une belle bataille, une partie agréable avec une règle simple à acquérir, les esprits chagrins diront simplistes,  qui permet de jouer  rapidement tout en se faisnat plaisir. Les amateurs de règles complexes en resteront frustrés et passeront leur chemin.

J'ai aimé et j'y rejouerai..On remet ça quand !?.

 

- Le lansquenet -