Après un test  intéressant de hail Caesar la semaine dernière, nous attaquons maintenant une autre règle warlod, PIKE AND SHOTTE, disponible ici  pour la modique somme de 30 £

 

 

76064250Moi qui vouait aux gémonies les livrets bourrés de photos et d'illustrations pour adolescent attardés, j'avoue avoir changé un peu d'avis sur le sujet, ce livret de règle est parsemé de photos de figurines dont, notamment, de nombreux exemples pour la guerre civile anglaise.

La règle en elle même est un peu engluée dans du texte inutile voire annexe mais reste agréable à lire et compréhensible sans nécessiter un niveau d'anglais exceptionnel.

La connaissance, même récente,  de HC nous a permis d’entrer tout de suite dans la partie, l’essentiel des mécanismes étant connu, je reviendrai dans un prochain billet plus en détail sur la règle une fois que je l’aurai bien relu, place au CR de bataille.

Nous avions choisi d’opposer les anglais de la gruick team aux espagnols d’ADRIEN , épaulé par maître Benoit pour l’occasion.

Avant d’aller plus loin, posons tout de suite le postulat suivant « la chance n’existe pas », tous les individus qui pensent le contraire sont des êtres irrationnels.

Il nous faut donc trouver une explication à la déconfiture totale du psiléte avec les dès durant toute la partie, cela en devenait  risible. Y  avait il un chat noir autour de la table (dénonce toi crapule !!!), le club est il construit sur un cimetière indien ? autre explication, tout est équilibre dans ce bas monde, le yin et le yang, nos adversaires auraient donc capté sa part de chance ?

Cette dernière hypothèse saugrenue est la plus plausible, en effet, si maitre Benoit avait la décence de rater ses jets de dès de temps en temps, Adrien (le nom a été rayé pour respecter l’anonymat du joueur),  lui, ne daignait  pas faire cet effort. Quand  à moi, fort heureusement je restais dans la normalité et n'ai pas donc eu à me plaindre.

Trêve de délire caliméresque (si,si, ça existe, cela vient du grec calimero, qui veut dire bonjour, oui bon, là, du coup, cela n'a plus de sens), bref,  place au jeu.

 

Après le déploiement des 2 armées, les anglais entament le premier tour.

P5252994

 

 

Adrien et Benoit observent leurs adversaires, David m'a déjà piqué le livre de règle qui tournera d'ailleurs toute la soirée de main en main, preuve de 'l'intérêt ou de la curiosité suscitée apr la règle. Fort heureusement ils ont accepté de me prêter MON livret pour le week end (non mais) ;-)

P5252996

 

 

L'aile gauche espagnole composée de 3 unités de cavalerie,.

P5253000

 

 

Sur l'aile gauche anglaise, une pièce d'artillerie moyenne sur un colline protégée par des tireurs commandés.

En bord de colline,  3 unités de galopeurs.

P5253003

 

 

Premier tour, une unité anglaise au centre gauche s'enflamme et fait un remake de la manoeuvre plus communément appelée "t'es tout seul andouille !!!", les autres unités ratant leurs ordres.

P5253005

 

 

Sur le centre droit anglais, les unités de piques et tireurs avancent.

Une unité commandée en soutien rate son ordre (idem au second tour)

P5253007

 

 

L'officier anglais commandant l'infanterie du centre droit.

P5253008

 

 

@Adrien au Psilète : Je vais me déplacer là et je vais te faire du mal.

P5253010

 

 

@maitre mètre Benoit : Et en plus, y a la distance !!!

P5253011

 

 

Sur l'aile droite, les anglais chargent la cavalerie adverse, la présence de Ruppert les galvanisent (relance des échecs, un vrai bonheur ), ils gagnent le combat en 3 tours et prennent l'aile. Par contre ils sont au bord de l'asphyxie (2 unités sur 3 Shaken).

P5253012

 

 

Sur l'aile gauche anglaise, la cavalerie charge mais est génée par les dragons embusqués derriere une palissade, les fourbes !!!.

P5253016

 

 

Au centre il y échange de feux entre les 2 infanteries.

P5253017

 

L'infanterie espagnole fait preuve d'un grand courage en restant en fond de table (ouh, ouh, ouh !!!)  alors que les vaillants fantassins anglais montent à l'assaut (hourrah, hourrah !!! oui c'est de la propagande, faut bien recruter ma pauvre dame pour remplacer les soldats tombés au feu).

 

 

Par mimétisme avec leurs troupes, Adrien et maître benoit ont la main sur la couture du pantalon, voire la main dans la poche ;-)

P5253018

 

 

David, l'espagnol de l'étape, ne les encourage pas davantage à l'action, observant  les bras croisés.

P5253019

 

 

Cela commence à partir légèrement en brioche côté anglais.

P5253021

 

 

Ah, et bien voila pourquoi les ordre ont été ratés sur cette unité, ils attendaient les cosaques qui viennent de neutraliser une artillerie anglaise . Il y a toujours une explication rationnelle on vous dit !!!

P5253022

 

Ils ont réussi à tenir et ont pu faire face, ils perdront ensuite le combat mais stopperont enfin cette charge irrésistible des cosaques qui se retrouvent shaken et bloqués sous le feu de l'artillerie et de l'unité commandée postées sur la colline.

P5253024

 

Le centre anglais plie.

P5253025

 

 

Le psiléte qui vient encore de commettre un lancé de dés totalement minables ne peut qu'en sourire.

P5253035

 

 

Ce qui ne dénote pas dans l'ambiance générale qui règne autour de la table, y compris dans le "public"

P5253036

 

 

L'aile gauche craque aussi.

P5253039

 

 

Dernier baroud d'honneur, une unité de cavalerie ralliée sur l'aile droite attaque leur flan une pièce d'artiellerie espagnole, l'armée anglaise sera perdue avant de pouvoir poursuivre cette attaque.

P5253041

 

 

Pour terminer quelques photos de la belle armée espagnole d'ADRIEN

P5253042

P5253045

 

P5253047

P5253046

 

 

P5253048

 

P5253050

 

Pike and Shotte est une régle agréable à jouer qui se prend en main rapidement, c'est à mon avis un bon compromis.

Le nombre d'armée limité fourni avec le livret de règle devrait être compensé certainement par la sortie de livrets spécifiques comme ce fut le cas pour Hail Caesar, en attendant , il suffit de piocher dans les règles existantes (DBR, GUSH, FOGR, RENPOW) et d'adapter.

Je pense adopter cette règle pour mes prochaines parties renaissance sans pour autant renier LA REGLE bien entendu et espère  pouvoir faire un prochain test en 15 mm.

 Une fois de plus...à suivre...

- Le lansquenet -