Après une très mauvaise nuit, je me suis levé ce matin l'esprit chagrin.
Comme à chaque fois que cela m'arrive, j'ai fais appel à un traitement efficace.

DOLIPRANE, LEXOMYL ? Que nenni, j'ai plongé la main dans le tiroir de ma table de chevet pour lire quelques pages de DBR.
Aaaaaaaaaaah, après 5 minutes de cette saine lecture, j'allais beaucoup mieux.

Comment, vous ne connaissez pas DBR non plus ???? Désolé mais autant pour les autres règles je pouvais l'admettre mais la, je n'ai qu'une chose à vous dire " hors de mons blog chien putride !!!".

Bon, calmons nous, vous n'avez pas encore vu la lumière pauvre hère, je vous plains mais tout n'est pas perdu.

DBR, acronyme de "De Bellis Renationis",qu'on traduira aisément et littéralement par Dernière Bonne Règle, est une règle créée par PHIL BARKER (arrhhhhh...désolé, j'ai toujours cette manifestation de bonheur lorsque je prononce ce nom) qui permet de s'adonner au wargame avec figurines sur la période de 1494 à 1700.

dbr

Le livret de règle dont la version actuelle est la 2.0 est accompagné de 3 livrets de listes d'armées officiels.

Le livret comprends tout juste 32 pages sans image ni fioritures, oui, c'est une vraie règle de jeu et non un livre d'images pour ados attardés...mais non, tu n'es pas visé ami internaute voyons !!!!

On peut aussi trouver 2 livrets proposés par un dénommé Peter SIDES qui proposent des ordres de batailles permettant la reconstitution avec DBR.

renaissancebattlesvolume1renaissancebattlesvolume2

@l'internaute "Oui, mais c'est bien beau, on ne les trouve plus tes fameux livrets :!!!"

Ah,,, tu es jeune, tu es fou, et ça me plaît !!!

Mais si jeune padawan, te connecter ici il te suffit et l'acheter tu pourras.

@l'internaute oui mais tout ça c'est en anglais, j'y comprends rien.."

Non gamin !!!! c'est écrit en BARKER, comme toutes les règles de la famille DBx et n'a jamais été traduite en anglais

dbr

Une version française de la règle a été commise, des traductions des livres proposés grâce au travail remarquable du vénérable M GREEN, grand prêtre de DBR au siècle dernier...ou presque.

Tu pourras les trouver ici même, oui le lansquenet n'est pas seulement poéte, il est aussi généreux.

Traduction DBR

Guerres Du nord et sibérie

Afrique et Arabie

Ameriques

Listes baroques

Asie

Guerre de 30 ans

Guerres de la réforme

Guerres polonais et turques

Guerres turques

Indes

Guerre d'Italie

Revoltes anglaises

Sud est asiatique

Valois et Habsbourg

@l'internaute " Et la communauté de joueurs DBR ? Est elle importante en FRANCE"

Désolé je ne comprends pas la question, à part moi ? et 2 ou 3 joueurs ?

[mode optimiste ON]Mais oui, la communauté de joueurs est dynamique, il y a même 2 forums sur yahoo, attention ne te fie pas au nombre de mèls, le joueur de DBR est discret, limite timide, et ne communique pas inutilement.[mode optimiste OFF]

Il ne tient qu'à toi ami belliduliste de venir grossir nos rangs et si tu passes en francilie, n'hésite pas à réclamer une démonstration.

Liste anglaise

http://games.groups.yahoo.com/group/DBR_List/

Liste francophone

http://groups.yahoo.com/group/DBR_fr

Il est temps maintenant de décrire très sommairement la règle.

Constitution d'une armée

Une armée est constituée à partir des listes d'armée, le budget est généralement de 400 points

Elle peut être constituée de 2 à 4 corps.

Chaque liste d'armée précise aussi l'agressivité, qui servira pour déterminer l’attaquant, et le liste de terrains obligatoires et optionnels.

Principe de choix des unités.

Chaque liste d'armée propose un inventaire des troupes disponibles avec les minimas (nombre de plaquettes minimum) et les maximas (nombre de plaquette maximum), le coût en point (AP) et l’équivalent morale (ME) qui permet de calculer le morale d’un corps, sont aussi mentionnés.

Une liste peut aussi comporter des indicateurs de temps ex: en 1551, ou avant 1584) qui doivent être respectés.

Les listes le permettant, peuvent faire appel un allié d'une autre liste.

Dans ce cas, le corps allié sera constitué, sur la même période, à partir de la liste allié indiquée, les minimas et maximas seront ajustés.

Soclage et échelle

DBR peut se jouer en 10, 15, 20 ou 25 mm, l'échelle la plus souvent jouée étant le 15mm. Toutes les indications qui suivront colleront à cette échelle.

La taille du soclage est de 4cm de front avec une profondeur variable selon le type de troupes. (artillerie 4X4, tireurs 4x2…)

La surface de jeu standard utilisée est 120 par 180.

Une troupe est qualifiée par une qualité d'une part (exceptionnel, supérieur, normal, inférieur, rapide) et par un type lames; tireurs, sipahis, éléphants...

Les mouvements et facteurs de combats et de tirs sont fonctions du type, le résultat du combat ou du tir, les distances de mouvements peut être modifié en fonction de la qualité.

Ex : Une lame dont la qualité est rapide (blade fast) pourra avancer de 50 pas supplémentaires mais sera pénalisée au combat.

DBR ne nécessite que 4 dés 6 maximium par joueur. 1 par corps (de couleurs différentes pour les corps alliés) et 1seul gérer pour les combats.

Choix de l’initiative et du terrain

En début de partie, il est nécessaire de déterminer qui est l’attaquant.

Chaque joueur lance un dé 6 et ajoute le résultat à son facteur d’agressivité,, le plus fort attaque.

On peut alors placer le terrain en respectant les possibilités offertes dans la liste du défenseur..

Le défenseur place les terrais obligatoires et les terrains optionnels qu’il aura choisi dans l’ordre préconisé, l’attaquant place les siens.
2 dés sont utilisés, l’un pour indiquer le secteur, l’autre le positionnement, le résultat est assez réaliste.

Déploiement

Les bagages, si il y a, sont placés (défenseur puis attaquant)

Une fois le plan rédigé par chaque joueur , le défenseur se déploie puis l’attaquant

Embuscade

Les embuscades sont limitées au défenseur qui ne peut y mettre que 4 à 12 éléments.

Mouvements

Pour déterminer les capacités de mouvement à chaque tour, le jouer lance autant de dés que de corps et attribue un dé à chaque corps.

Si un ou plusieurs généraux sont alliés, il lance un dé attitré pour chaque corps concerné.

Chaque point du dé correspond à une capacité de mouvement (PIP)

Les mouvements peuvent se faire à la plaquette ou en groupe.

De pénalités de mouvements peuvent être infligés, groupe de plus de 4 éléments, mouvements particuliers, mouvements multiples...

La distance pouvant être effectuée est fonction d la troupe et du terrain.

Une fois les pips épuisés ou sur décision du joueur, la phase de mouvements est terminé.

Tirs

Les éléments pouvant tirer (capacité et distance de tir) le font.

Un tireur peut être appuyé par 1 ou 2 autres tireurs si cela est possible, ceci permet de concentrer el feu et d'augmenter les chances de provoquer une perte.

Le joueur tirant lance un dé, qu'il ajouter à son facteur de tir, le joueur qui subit le tir lance un dé et retranche des points au résultat le cas échéant (support de tir, troupe inférieur...)

Lors d'un tir après application des modificateurs, 3 cas peuvent se présenter :

Égalité : rien ne se passe

Le tireur à au moins +1 et moins du double: l'adversaire recule ou fuit.

Le tireur fait au moins le double : l'adversaire meurt ou fuit.

Combats

Lorsque des plaquettes sont en contact dit légal, il y a combat.

Comme toutes les règles DBx, l'objectif est la simplification et la fluidité du jeu. Pas de sauvegarde, pas de tests, les facteurs de combat et les modificateurs simulent tout cela.

Chaque plaquette en débord apporte un malus à l'adversaire

DBR ne propose pas de formations de combats type TERCIO, il assure ce rendu avec des bonus au combat (support), ainsi un tireur combattant de la cavalerie ou des Guerriers et soutenus par des Pistoliers sauf (I) ou des Piques aura +2 à son facteur de combat.

Le principe est similaire au tir, on prend le facteur de combat cette fois ci (qui peut être différent du tir) on lance un dé, et on applique les modificateurs et on compare.

Victoire !!!

Après moults combats, vient le moment inévitable de la décision, lorsqu’un corps d’armée a perdu un tiers de « l’équivalent morale », le corps est battu.

Lorsqu’un des joueurs à perdu l’équivalent de la moitié de la valeur initiale en équivalent élément, il perd la partie.

Encore et encore...

Embuscade, navires,...le but ce de billet n’est pas l’exhaustivité, je vous invite à consulter la règle pour en savoir un peu plus et pourquoi pas, à faire une partie avec un joueur dans votre région, il y a toujours un (ancien) joueur DBR qui traine…

Dans sa grande mansuétude, le lansquenet fera le CR d’une partie de DBR dès que possible...

- Le lansquenet -