Bien que joueur intégriste de DBR, j'achète toutefois les règles "renaissance" qui passent à portée de main.

J'ai donc fait l'acquisition de Field of glory renaissance et du livret "clash of empires". il ne me restait plus qu'à attendre patiemment l'occasion de tester.

Ma patience fut récompensée lorsque le psilète, jouant les entremetteurs,  m’a mis en relation avec feodalfig. Contact fut pris, partie organisée.

Pour notre première partie, nous choisîmes le thème de la guerre civile anglaise afin de limiter les types de troupes et d’obtenir 2 armées équilibrées.

Voila donc un rapide compte rendu de cette partie

 

1 -  Mise en place du terrain

Après avoir déterminer quel joueur aurait linitiative, par un simple lancement d'un dé et l'application des modificateurs (qualité du commandant en chef, nombre de bases de cavalerie...), le joueur qui l'obtient choisit le type de terrain, les terrains obligatoires et optionnels sont ensuite sélectionnés et placés pas les 2 advsersaires en suivnat un ordre précis (takalirelaregle).

Nous remportons l'initiative et mettons en place le terrain, voila le résultat.

Sur la partie gauche :

- une colline difficile à gauche,
- une colline douce au centre
- et un champs à droite.


Pour la partie droite 3 collines et 2 champs.

PB270893

 

2 - Déploiement

PB270895

 Benoit et moi même dirigeons l'armée royaliste (yeah!!!!!!!!!), François, alias féodalfig, les parlementaires (ouhhhhh !!!!)

Nous déployons :

le gros de la cavalerie à gauche,
2 groupes de batailles d'infanterie (BG) au centre,
l''artillerie sur une colline afin qu'elle puisse tirer sans être génée par les troupes amies, une bg d'infanterie en soutien au cas ou qui nous servira aussi de réserve.
2 BG de cavalerie sont mis en reserve.
Enfin un bg d'infanterie à droite pour couvrir l'aile et protéger les bagages déployés derrière la colline à l'abri du vent.

Notre adversaire met en place un déploiement similaire à l'exception de son artillerie placée sur terrain nu, il dispose aussi, le fourbe, des dragons qu'il déploie sur sa gauche.

PB270897

 

 

L'aile gauche royaliste

PB270902

 

L'aile gauche parlementaire

PB270904

- tours de jeu

Un tour de jeu se dérouole comme suit :

 

Nous décidons dès le premier tour d'envoyer un bg de reserve de cavalerie appuyer notre aile gauche, le second se rédéployant sur l'aile droite.

 PB270906

 

Les dragons parlementaires veulent jouer les fourrageurs en prenant possession du champs de blé.

 PB270907

 

L'aide drotie de la cavalerie parlementaire monte à l'assaut.

PB270908

 

 Ce qui n'effraie nullement les royalistes qui font face vaillament (si,si), le bon droit est de leur côté !!!!

PB270910 

 

Le BG d'infanterie royaliste qui couvrait l'artillerie descend la colline pour bloquer le corridor et appuyer notre aile gauche qui est en infériorité numérique.

 PB270911

 

Les infanteries des 2 camps s'avancent l'une vers l'autre, prêtes à en découdre.

PB270913

 

La reserve de cavalerie royaliste progresse vers la gauche.

PB270916

 

Les parlementaires sont sous le feu de l'artillerie royaliste dont la position élevée lui permet de contineur à faire feu malgré l'avancée de ses propres troupes.
Les dragons parlementaires ont, quant à eux, investi le champ et se trouve rapdiement sous le feu de l'infanterie royaliste qui a fait mouvement pour témpérer leur ardeur.

 

PB270917

 

Le choc de cavalerie est inéluctable, les parlementaires décident de temporiser et de retenir leur troupe, malheuresement il ne  réussisent que partiellement à calmer l'ardeur guerrière, ce qui les mets de ce fait en position délicate.

PB270920

 

L'arrivée du renfort de cavalerie royaliste aggravant la situation

PB270921

PB270922

 

Les premiers tirs de mousquets claquent au centre, troublant la quiétude printanière (ok, ok,  nous sommes en décembre, mais moi je préfère la quiétude printanière au froid mordant automnal...et puis c'est moi qui raconte, non mais !!!)

PB270930

 

Le choc de cavaliere est rude, les parlementaires rapidement débordés 

PB270942

 

Au centre, lLes infanteries se neutralisent mutuellment.

PB270943

 PB270944

 

La réserve de cavalerie de notre aile droite entame un mouvement de contournement.

 

La déroute des dragons, qui n'ont pu  résister au tir des troupes de sa majesté, facilite leur manoeuvre.

PB270959

 

La bataille fait rage, la reserve d'infanterie parlementaire n'intervient pas, préférant sans doute continuer à protéger les bagges et l'artillerie

PB270960

 

 Au centre, les 2 BG adverses survivants se font face et combattent avec rage.

PB270964

 

Sur l'aile gauche, bien que la bataille soit terminée, alors que les tercios parlementaires et royalistes s'affrontent, la cavalerie parlementaire charge le second tercio royaliste. le combat sera favorable au camp de cromwell.

L'aile droite royaliste aurait été sévèrement étrillée

PB270966

On peut aussi apercevoir le renfort de cavalerie royaliste sur la droite qui a terminé sa manoeuvre de contournement du champ (si,si, c'est un champ) pour prendre à revers les viles têtes rondes...

PB270967

 

Mes prémières lectures de FOG m'avait laissé un peu perplexe, je trouvais le sytème un trop complexe, peu plaisant.

J'avoue avoir été agréablement surpris, les mouvements restent fluides même si ils ne sont pas aussi "souples" qu'à DBR (LA REGLE !!!!), les différentes phases sont assez simples à appréhender, il suffit d'un tour de jeu.

Le seul point négatif est le système de POA et, dans une moindre mesure, le système de test de cohésions qui nécessitent, à mon sens, de bien maitriser la règle pour rendre une partie réellement fluide, ce point noir ayant donc vocation à s'estomper avec l'expérience acquise au fil des parties.

Féodalfig a évoqué un autre inconvénient, l'aspect "faux amis" de FOG et FOGR qui peut entrainer une confusion entre les 2.
Personnellement , cela ne me semble pas rédhibitoire, nous avions déjà le cas entre DBR et DBR et si j'adopte le système FOG, je ne jouerai vraisemblablement qu'à FOGR. 

Francois fut un maitre de patience et de pédagogie durant toute la partie et je l'en remercie.

Rendez vous a été pris pour une autre partie de FOGR.

A suivre donc...

- Le lansquenet -